PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Storm's return

Aller en bas 
AuteurMessage
Storm

avatar


MessageSujet: Storm's return   Mer 19 Aoû 2009, 9:06 pm

Fiche de Présentation de votre Personnage


Nom : Turnor

Prénom : Storm

Age : Vous savez, quand on est seul pendant tout ce temps, on en perd le fil... Mais son corps a 27 ans.

Sexe : Mâle

Race : Humain

Classe : Rôdeur

Alignement : Solitaire

Pouvoirs : Maîtrise de l'épée (1), Contrôle du métal maître, manipulation de l'esprit majeur

Armes : Sa seule et unique épée qu'il porter toujours sur lui. C'est une épée bâtarde qui possède une garde suffisamment grande pour qu'il puisse la tenir à deux mains aussi qu'à une seule. La lame est un peu plus longue qu'une épée à une main et elle est rouge foncé avec des lignes orange irradiantes qui parcourent un peu partout la lame. Il n'y a pas beaucoup de choses qu'elle ne peut trancher.

Description mentale : Storm est un peu difficile à comprendre. La plupart du temps, il est d'une humeur sadique et est très méchant. Il n'a jamais penser à devenir plus gentil ; il imagine mal vivre sans sa dose de haine et de méchanceté couler dans ses veines. Dans de rares cas, on peut voir une once de gentillesse paraître dans son comportement. Il ne faut absolument pas s'y laisser séduire, il fait cela sûrement pour un plan qu'il a en tête. Et il aime trop être tout seul dans ses réussites pour s'allier avec qui que ce soit. Il en avait déjà envisagé la possibilité, mais avait trouvé personne d'assez puissant.

Description physique : Storm a perdu son corps il y a de cela plusieurs centaines d'années. Cependant, il en a trouvé un autre. Homme de grande taille, son corps n'est pas trop mince, juste une bonne carrure. Ses cheveux bleu foncés sont court à l'arrière et ses mèches de devant se tiennent dans les airs et certaines tombent sur son visage. Il a aussi des yeux couleur bleu-gris où un regard perçant et froid s'y trouve. Pour finir, il a des marques blanches sur son visage dont Storm ignore la provenance.

Histoire : Storm est quelqu'un qui a eu une vie très variée...

Chapitre 1
Le nouveau démon

Il y a de cela plus de 1200 ans, un démon aux apparences d'humains est né. Ne sachant pas ce qu'ils avaient engendré, ses parents lui donnèrent tout l'amour qu'ils pouvaient lui donner. Cet amour glissait sur le cœur d'acier de Storm sans toutefois pouvoir y pénétrer. Il fut un garçon turbulent et rebelle jusqu'au jour où ses parents eurent une petite fille, Mirage. Elle était une belle petite fille, la plus belle du village, la plus belle que Storm ait jamais rencontrée, ni même imaginée.

Les années passèrent et l'émerveillement d'un jeune garçon se transforma en amour d'un jeune homme. Il avait dix-sept ans et sa sœur en avait quinze. Une fois de plus, leur mère tomba enceinte et donna naissance à un garçon avec des boucles brunes soyeuses. Quelques jours plus tard, celui-ci disparu. La mère fut inconsolable. Trois jours après, un groupe de villageois avec une charrette vinrent chez eux. Lorsqu'ils montrèrent le contenu de la charrette aux parents, les sanglots de la mère doublèrent d'intensité et le père lâcha des jurons et maudit tout haut celui qui avait bien pu faire "ça". Pourtant, on pouvait voir des larmes perler aux yeux de cet homme fier. Storm alla voir et vit un ensanglanté ainsi qu'une tête avec des cheveux brun soyeux. Sa sœur ne manqua pas de remarquer son sourire satisfait. Elle l'amena au loin et le regarda avec ses yeux, un œil bleu, un œil vert.

- Pourquoi as-tu fait ça ?
- Fait quoi ?
- Tu sais de quoi je parle !
- Les loups avaient faim.
- Tu es dégoutant !
- Je suis moi.

Mirage leva la main et le gifla d'un coup sec.

- Je l'ai fait pour toi, reprit Storm. Je t'aime !

- Je ne peux pas t'aimer ! Surtout pas après ce que tu viens de faire.

À cet instant précis, tout l'amour que Storm avait envers elle, le seul qu'il ressentait, changea d'un seul coup en haine, renforça son cœur déjà solide. Sans dire un seul mot de plus, il partit en bousculant sa sœur.

Le lendemain, en revenant de chez l'une des ses amies, Mirage entra dans la maison. Elle lui parut vide au premier coup d'œil, mais lorsque la fille arriva dans la pièce d'à côté, elle fut pris de stupeur. Sa mère et son père se tenait à genou, face à elle, bâillonnés et ayant plusieurs entailles sur la peau. La porte se ferma derrière elle, la faisant sursauter.

- Tu n'aurais pas dû repousser mon amour pour toi.

Mirage vit son frère passer à côté d'elle et aller derrière ses parents. Il avait un couteau dans sa main droite.

- Si je ne peux faire ton bonheur, alors je ferai ton malheur en devenant ton pire cauchemar.

Sur ces mots, il trancha de sang froid la gorge de sa mère, dont le sang gicla sur les vêtements de sa fille. La lame continua son chemin et trancha la tête du père. La tête roula un peu. Storm la regarda un moment avant de lever le pied et l'écraser de toute sa force. De multiples craquements se firent entendre et du sang sortit du visage déformé du père.

Mirage resta bouche bée. Lorsque Storm sortit de la maison, le cri de sa sœur se fit entendre derrière lui. Même en sortant du village, il pouvait continuer à l'entendre. Ce son resterait imprimé dans sa mémoire pour toujours, en retirant une satisfaction particulière à chaque fois qu'il s'en souviendra.

Chapitre 2
Les regrets

On ne revit plus Storm pendant une vingtaine d'année. Mirage se maria et eut un petit garçon avant que son mari ne soit tué par des brigands en forêt. Cependant, elle garda indéfiniment le souvenir de son traumatisme et devint très vite insomniaque à cause de ses cauchemars. Malgré cela, elle pu élevé son fils dans l'ignorance de son oncle et de la manière dont ses grands-parents sont morts. Il y avait même un soldat de l'armée avec qui elle s'était rapprochée. Leur relation n'était pas encore officielle, mais elle durait depuis quelques mois.

Malheureusement, le jour précédent le trente troisième anniversaire de la femme. Storm réapparu. Pas de son plein gré. Il était attaché bien solidement et il était escorté par un groupe de six hommes. Dans la même journée, il fut juger très rapidement puisqu'il n'avait rien pour s'innocenter et il fut pendu l'après-midi même. Mirage était là pour assisté à cet événement, malgré les protestations de son entourage. Pendant que la corde serrait son frère au cou, elle fut presque certaine d'avoir vu un sourire sadique ainsi qu'un clin d'œil en sa direction.

Le soir, son soldat vint la voir chez elle et ils firent l'amour passionnément. Mirage n'avait jamais sentit une sensation aussi intense avec son défunt mari. Lorsqu'ils eurent terminé, et ce pour la première fois depuis des années, le femme pu dormir tranquillement.

Lorsqu'elle se réveilla le lendemain, elle remarqua que son amour était déjà réveillé et avait un couteau avec du sang séché un peu dessus dans la main droite.

- Qu'est-ce que tu fais ?
- Maintenant que j'ai eu ce que je voulais, tu ne m'est plus utile.

Mirage commença à avoir le teint livide. Il allait la tuer.

- Mais je ne te comprends pas ! Pourquoi tu tiens ce couteau ?
- Tu ne m'as jamais comprise.
- Qui es-tu ?
- Cette lame a tué nos parents, notre frère, ton mari ainsi que mon ancien corps.
- Storm, laissa-t-elle échapper en soufflant. Mais comment ?
- Lorsque j'ai quitté le village, j'ai emporté avec moi le livre interdit qui se trouvait à la bibliothèque. Elle contenait toutes sortes de formule, mais celle qui m'intéressait en particulier était la manipulation de son esprit. C'est comme ça que j'ai appris à transféré mon esprit de corps en corps. Je me suis donc rendu délibérément ce hier matin. Avant même que la corde ne me soit passé au cou, je m'étais déjà planter ce couteau dans le dos. Ton imbécile d'amant est celui qui m'a trainé hors de la potence et a ramassé le couteau. J'ai détruit son esprit avant de prendre possession de son corps. J'ai donc pu enfin donné tout l'amour que je te devais.

Le teint livide de Mirage blanchit encore plus. Elle ne pouvait pas croire ce qu'elle avait fait. Le nouveau Storm sourit d'un air sadique.

- J'aimerais bien te tuer. Mais il y a aussi ton enfant qui pourrait être intéressant. Mais bon, comme je suis gentil, je vais te laisser le choix. Toi ou lui. Je reviendrais si tu ne te décide pas.

Il planta le couteau dans la table de chevet se trouvant à côté du lit.

- Ce serait dommage que je doive tuer notre enfant. J'aimerais bien un descendant. Hé oui, ton mari fut mon premier essai de transfert d'esprit. J'ai juste voulu venir pimenté ma tentative.

Et il sortit de la maison en riant. Lorsqu'il arriva devant les gardes du village avec un air sérieux, il leur dit qu'une femme s'était suicidée. Effectivement, ils retrouvèrent Mirage avec le couteau qui avait servi à tuer toute sa famille planté dans le cœur.

Chapitre 3
À la recherche de puissance

Avec ce nouveau corps qui possédait une meilleure endurance que son précédent, il pu partir afin d'accomplir son objectif : la recherche du pouvoir. Dans le livre interdit, il y avait des instructions pour contrôler les métaux, mais la moitié de la page avait été arrachée. Il se mis donc à chercher le sage qui avait écrit l'article. Après plusieurs jours de marche, il arriva dans une caverne faiblement éclairée.

- Qui est là ? demanda une voix râpeuse.

Un vieil homme sortit de l'ombre, tenant une canne où il s'appuyait pour garder son équilibre chancelant.

- Qu'est-ce que vous voulez à un vieillard ?
- Je m'appelle Storm et j'aimerais que vous m'appreniez comment contrôler toutes les sortes de métaux.

L'homme eut un mouvement de recul. Il balança sa canne pour que la pointe soit juste en dessous du menton de Storm. Ce ne fut qu'à ce moment que celui-ci remarqua que ce n'était pas une canne, mais bien une épée rouge foncé avec des lignes orange irradiantes qui parcouraient un peu partout la lame. Il en était fasciné.

- Je n'ai pas ce genre de pouvoir et plus personne ne le possède.
- J'ai pourtant un livre qui dit le contraire.

Il sortit le livre de son sac. D'un geste brusque, ce qui étonna Storm, le vieil homme le prit, sortit de sa poche la moitié de la page manquante et jeta le tout dans le feu qui servait à éclairer et réchauffer la grotte. Storm le prit par le col.

- Qu'avez-vous fait, vieux sénile ?
- Je viens de nous sauver tous. C'était la dernière copie.
- Je voulais aider le monde avec ce pouvoir !
- Et qui me dit que c'est la vérité ?
- Vous n'avez que ma confiance. C'est suffisant.

L'homme regarda Storm comme s'il l'examinait. Il semblait penser en même temps.

- Bon ! S'il le faut. Je ne veux tout de même pas gaspiller ce pouvoir. Mais durant votre apprentissage, vous devrez m'appeler Maître.

- D'accord vieil... Maître.

C'est ainsi que pendant plusieurs mois, Storm appris à maîtriser les subtilités de chaque propriété et chaque élément des métaux que l'on trouve. Se croyant suffisamment apte et puissant, il empoisonna le vieil homme et lorsque celui-ci était assez faible, Storm prit l'épée de ses mains et fit de lui la première d'une série innombrable de victime avec cet épée.

Chapitre 4
Le plus puissant guerrier

Peu après, il revint dans l'armée des Vengeurs en y devenant le plus puissant guerrier. Il s'était fait une réputation de soldat solitaire, sanguinaire et il était craint de beaucoup. Lorsqu'ils attaquèrent les Loyaux, Storm fit un massacre, mettant à bout ses pouvoirs contre un magicien qui refusait tout simplement de mourir.

Et puis, une femme vint et l'enchanta, l'obligeant à aider une jeune elfe du nom d'Ambre. Elle devait trouver une émeraude très importante. Puis, le sort de la femme s'estompa. Storm attaqua l'elfe. Malheureusement, avec son peu d'énergie restante, il fut grièvement blessé. N'ayant pas d'autre choix, il se planta son épée dans le corps. Son esprit entra dans l'épée et celle-ci tomba par terre.

Quelques semaines plus tard, quelqu'un vint et prit l'épée. Storm pensa au premier coup qu'il pouvait s'emparer de l'esprit de cette personne, mais fut bloqué par un esprit immensément puissant. Qwensey planta l'épée à l'horizontal dans le sol.

- Ne tente rien d'aussi idiot avec moi Storm.
- Qu'est-ce que tu me veux !?! réopndit la voix de Storm en provenance de la lame rouge.
- Sois plus poli, jeune insolent, si tu veux sortir de là !

Il y eut un long silence pendant lequel, seul le vent soufflait dans les feuilles des arbres dans un doux bruissements. Aucun animal était dans les parages, car qu'ils avait tous peur de l'aura de Storm.

- Je vous écoute.
- J'ai trouvé un corps de sorcier qui vient à peine de mourir. Je te l'offre si tu acceptes de nous aider.
- Je ne vois pas l'utilité de mon aide.
- Tu as effectivement été trop longtemps sans nouvelles. Les démons attaquent.
- Bien, je vais m'allier à eux.
- Je ne te le conseille pas si tu veux avoir ton corps.
- Tu n'es jamais à court d'argument. Dans ce cas, j'accepte.

Ignorant encore une fois l'insolence de Storm, Qwensey fit apparaître le corps du sorcier et posa l'épée dessus. L'esprit démoniaque de l'homme entra dans le corps inerte, l'animant. C'est ainsi qu'il alla participer au combat contre les démons. Avec la magie qui coulait dans son nouveau corps, son contrôle sur les métaux s'intensifia. Malheureusement, l'issue de la guerre était déjà déterminée : l'armée des démons était trop grande et puissante.

Étrangement, on ne revit plus Storm depuis le moment où il s'était jeté dans la bataille. La vérité est qu'il s'était fait blessé en faisant exprès. Les coup vinrent de tous bords et il fut transpercé par de multiples lances et épées. De ce faisant, il modela son esprit pour quitter son corps une troisième fois. Ce fut donc ainsi qu'il fut oublié et que l'épée rouge fut perdu...

Chapitre 5
Le retour du démon

1200 ans plus tard

Wolx était en retard, très en retard. Son clan avait organisé une réunion et avait invité tous ses représentants. Wolx était très attendus. Il allait être blâmé et banni du clan... encore une fois. Il ne s'en souciait plus. Chaque fois qu'il était bannis, cela ne prenait pas un seul mois avant qu'ils ne reviennent lui lêcher les bottes. Il arriva finalement à l'habitation où il devait se rendre. Il cogna et, sans attendre de réponse, entra. La place était vide. Seul le chef de clan y était avec les bras croisés sur son torse.

- Que vais-je bien pouvoir faire de toi, Wolx ?
- Me bannir ne me lapidant ? J'avoue que ça manque d'action après sept fois.
- Je ne te comprends pas. Tu es vraiment étrange !
- Je suis moi et personne d'autre.

Le chef soupira.

- Je suis obligé de te bannir. Mais cette fois-ci, on ne reviendra pas sur la décision du conseil.
- C'était donc sur ce sujet qu'il était cet ennuyeux débat ! Bien content d'y avoir échappé !
- Adieu Wolx...

Aussi rapide que l'éclair, Wolx se retrouva derrière son ancien chef et lui coupa la jambe et l'homme tomba par terre.

- Ouais c'est ça, adieu ! continua Wolx. Je vais te dire adieu lentement, morceau par morceau. Premièrement, la jambe et la main. Il planta la dague dans la main droite de l'homme. Deuxièmement, l'empêchez de crier. Il lui coupa la langue. Troisièmement, le rendre aveugle. Il planta ses doigts dans l'orbite de ses yeux pour les rendre inutilisable. Il traîna ensuite le corps meurtri à l'extérieur, dans la forêt et siffla. Des hurlements de loups approchant se firent entendre. Dernièrement, laissez les loups se régaler. Bon appétit !

Quelques heures plus tard, il était assis sur une roche, sur du sable chaud et doux. Il regardait au loin avec comme seule pensée la mort qu'il avait causée, ou plutôt toutes les vies qu'il avait consciencieusement enlevées. Il se leva et marcha d'un pas lent. Il était solitaire et n'avait jamais connu l'amour. Il n'avait jamais trouver quelqu'un d'autre qui était exactement comme lui.

Il buta contre un objet dur. Il regarda sur le sable et vit un bout de métal. Il entreprit donc de la déterrer et de tirer sur l'objet. À peine l'avait-il sortit de sa tombe qu'il entendu une voix grave dans sa tête.

* Qui es-tu ? Je n'arrive pas à détruire ton esprit. *
- Tu voulais me détruire ?
* Je suis l'esprit d'un ancien guerrier puissant et sans pitié. *
- Quel est ton nom ?
* Ton esprit est trop similaire au mien. *
- Je suis Wolx.
* Je suis Storm. *

Le dialogue sans queue ni tête se termina ainsi. Wolx était étonné ; c'était la première personne qui arrivait à le suivre. Il était perdu dans ses pensées lorsque la voix de Storm se fit entendre.

* Je te propose quelque chose. J,ai besoin d'un corps. Tu as besoin de puissance. *
- Je suis puissant, ne te méprend pas !
* Je n'en doute pas *, dit l'esprit en riant. * Mais tu es toujours à la recherche de plus de pouvoir. Je le sais, tu es comme moi. *
- Tu proposes une sorte de fusion d'esprit ?
* Si tu veux que l'on devienne encore plus fou que ce que l'on est. J'avais plus en tête de t'absorber. Tu deviendras moi et ensemble, nous deviendrons immensément puissant ! Personne ne pourra nous arrêter ! *
- Intéressant.

L'esprit de Storm entra dans le corps de Wolx. Il absorba l'esprit de Wolx et prit possession du corps. Il reçu toutes les connaissances de son hôte et su ce qui s'était passé durant ses 1200 ans d'absence. À peine avait-il terminé de tout assimiler, qu'il entendit des voix derrière lui.

- On t'a enfin retrouvé !

Storm se retourna. Il ne s'était jamais sentis aussi en forme.

- Vous venez vous excusez et me reprendre encore une fois ?

La puissance coulait en lui plus intensément que jamais.

- Non ! On vient te tuer pour le meurtre de notre chef !

Le pouvoir était en ébullition dans son corps.

- Nous connaissons tes capacités, continua le deuxième homme.

Le contrôle absolu sur les métaux lui était revenu. Il ramena tous les grains de métaux en dessous d'eux en un seul même point. Un pilier de métal d'une hauteur de deux hommes embrocha la premier homme. Le deuxième se retourna vers son compagnon. Le pilier diminua de hauteur et nu pieux sortit du pilier pour transpercer le torse du deuxième homme. Un des poumons fut perforé.

Storm leva le bras et le pilier et le pieux changèrent de forme et vinrent comme une armure autour du bras et du torse de Storm. Il se retourna pour continuer son chemin. Wolx lui avait caché quelque chose sur ses capacités. Il allait donc devoir apprendre à les connaître et les contrôler. Il entendit la voix du deuxième homme qui laissa son dernier souffle dans sa phrase.

- Nous te maudissons, Wolx Turnor.

Storm s'arrêta. Il était certain d'avoir déjà entendu ce nom quelque part. Mais oui ! C'était son nom de famille ! Il avait donc rencontré un de ses descendants directs. Storm se demanda ce que ce monde à cet époque allait bien pouvoir encore lui réserver comme divertissement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin-infernal.forumsrpg.com/fiches-validees-f87/storm-s-return-t483.htm
Storm

avatar


MessageSujet: Re: Storm's return   Mar 22 Sep 2009, 1:17 am

Voila ! Mon histoire est enfin terminée ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin-infernal.forumsrpg.com/fiches-validees-f87/storm-s-return-t483.htm
Edward d'Halvick
Administrateur
avatar


Feuille de personnage
Alignement: Bon
Classe: Maitre Alchimiste
Caractéristiques:

MessageSujet: Re: Storm's return   Mar 22 Sep 2009, 9:08 pm

Rien à redire ! Chouette histoire !
Bon retour parmis-nous Storm !

VALIDÉ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin-infernal.forumsrpg.com/fiches-valides-f87/l-alchimiste-tant-attendu-t434.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Storm's return   

Revenir en haut Aller en bas
 
Storm's return
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aristide Says He Is Ready to Return to Haiti, Too
» Aristide Peaceful Return: The ball is Now in South Africa’s Court!
» 05. return to me
» FANARTS d'Ekoï! the Return!
» James Storm Vs Brock Lesnar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destin Infernal :: PROLOGUE :: Carnets Personnages :: Fiches Validées-
Sauter vers: